Menu

La valeur créative du plastique aux Marolles

Kim Lebeau est étudiante en environnement. Elle a donc logiquement cherché une solution créative pour embellir les rues des Marolles tout en les rendant plus propres.  Découvrez plus de 300 projets pour Bruxelles soumis sur la plateforme et votez pour vos/votre projets préféré(s) du 9 au 20 mai. 

 

image profile

 

Comment vous est venue votre idée de projet ?

CODUCO a toujours rêvé de concevoir un espace où l’on pourrait apporter tout déchet afin de le recycler en un objet utile. En voyant la vidéo du site de preciousplastic.com, nous avons eu l’idée de commencer avec cette machine pour ensuite étendre le projet dans d’autres ateliers bruxellois.

 

Pourquoi avoir choisi le quartier des Marolles pour implanter votre idée ?

CODUCO a démarré ses activités aux Marolles et est resté attaché à ce fabuleux quartier, tant pour ses marchés, que pour flâner devant les antiquaires ou juste observer les vieilles façades ou pour rencontrer les artistes qui y jouent des solos de jazz jusqu’aux heures tardives de la nuit. Nous avons toujours de la peine en observant la quantité de déchets qui trainent souvent dans les rues de ce quartier bourré de charme et d’âme. On y aime le mélange de communautés, l’aisance avec laquelle tout le monde s’y retrouve, son côté antique et vétuste, profondément social et populaire mais accueillant et chaleureux, plein de vie et d’activités en tout genre.

 

Comment votre projet renforcera-t-il l’attractivité et l’identité du quartier ?

CODUCO aime créer des projets qui renforcent les liens entres les différentes communautés. Ce projet résonnera aux oreilles des artistes, nombreux à fréquenter les rues, et intriguera la plupart de ses habitants. Le projet permettra d’intégrer la vaste communauté des personnes précarisées, qui pourront également participer au projet et s’intégrer dans une activité sociale, créative et amusante. En plus, ils jouiront, tout comme les commerces, de rues nettoyées de leurs nombreux déchets plastiques. Les commerces et habitants pourront se rallier au projet en ayant leur poubelle recyclée, créée sur la base des déchets plastiques qu’ils auront eux-mêmes apporté à l’atelier. Les poubelles recyclées, installées dans le cadre du projet pour réduire les déchets dans la rue, auraient toutes un style commun et donneraient un côté design, durable et décalé, aux rues des Marolles.

 

À qui votre projet est-il destiné ?

À de nombreux types de profils, à toute personne intéressée en soi. Les artistes, les personnes précarisées, les citoyens curieux, les enfants, les environnementalistes convaincus et surtout ceux qui restent à convaincre. Toute personne désireuse de participer à cet élan de créativité et partage s’inscrivant dans une démarche durable de protection de l’environnement.

 

Qu’apportera votre projet à Bruxelles ?

Des rues propres, des bénéfices réinjectés dans le secteur de l’aide sociale, des occupations pour les personnes précarisées mais aussi une place pour la créativité et pour les artistes. Une base pour un projet à plus grande échelle de recyclage de tous nos déchets, une réduction de l’impact environnemental des citoyens du quartier et des autres participants.

 

Si vous deviez proposer un autre projet, quel serait-il ?

Proposer une version plus large de ce projet, avec un atelier recyclage de papier, aluminium, compost, repaircafé, mêlant des concepts qui existent déjà et d’autres à créer permettant idéalement de pouvoir recycler tous nos déchets.

 

Découvrez le projet de Kim ici.

Share this Post!

About the Author : n.lewis


0 Comment

Related post

  TOP