Menu

Un « slow music, slow food » festival 100% belge dans le quartier Notre-Dame-aux-Neiges

Fort de son expérience en tant que musicien, producteur, promoteur et présentateur radio, Peter Beda (né à St-Nicolas en 1972) a plus d’une idée sous le coude. Il nous parle ici de Lazy Rebel, un festival de « future music » 100% belge qu’il souhaiterait implanter dans le quartier Notre-Dame-aux-Neiges. Découvrez les plus de 300 projets pour Bruxelles soumis a la plateforme et votez pour votre préférés du 9 au 20 mai. 

 

14A_0106 copy

 

Expliquez-nous comment vous est venue votre idée de projet ?

Après avoir été curateur de « Urban Summer Lab », qui était une série de workshops musicaux avec des artistes belges renommés, des ateliers de musique et des concerts, j’aimerais maintenant organiser un festival relax qui réunit les talents belges. À côté de cela, il y aurait également des saveurs culinaires variées, déjà bien présentes dans le quartier.

 

Pourquoi avoir choisi le quartier Notre-Dame-aux-Neiges pour implanter votre idée ?

J’ai habité tout près de ce quartier pendant longtemps, et je trouve que c’est un endroit assez méconnu à Bruxelles. On y trouve beaucoup de bureaux, mais on oublie qu’il y a aussi énormément d’espace. Pensez aux arbres qui joignent la place de la Liberté au le bas de la ville, par exemple. À mon avis, c’est l’endroit parfait pour organiser un festival qui est innovant, aventureux et relax en même temps. La variété culinaire du quartier est aussi quelque chose que je voudrais mettre en valeur. Les commerçants pourraient s’installer dans la rue pour faire leurs plats pour les visiteurs du festival.

 

Comment votre projet renforcera-t-il l’attractivité et l’identité du quartier ?

Ce festival de musique belge relierait le quartier avec ses commerçants et d’autres partenaires musicaux. C’est le moment idéal pour les Bruxellois de (re)découvrir ce quartier.

 

À qui votre projet est-il destiné ?

À un public belge et multicolore, avec une soif pour le jeune talent belge du monde de la musique électronique. Un public gourmand donc, qui aime le slow food et la slow musique… Lazy Rebel oblige !

 

Qu’apportera votre projet à Bruxelles ?

Je crois que l’ensemble des projets Make.Brussels peuvent renforcer l’image de Bruxelles : une ville débrouillarde, sympathique, conviviale, créative, avec une touche de « laissez-faire » où il fait bon vivre.

 

Si vous deviez proposer un autre projet, quel serait-il ?

« Message in a Ballon », un projet de discussion populaire pour stimuler la démocratie participative et l’envoi de messages positifs, symbolisé par un escalier géant, avec une vue sur Bruxelles, où on peut écrire un texto avec son smartphone, qui est relié à une machine à ballons, pour ensuite voir s’envoler son message sur tout le territoire bruxellois.

 

Découvrez le projet de Peter ici.

Share this Post!

About the Author : n.lewis


0 Comment

Related post

  TOP