Menu

Réinventer le terrain de Basket de la place du Nouveau Marché aux Grains

Pour Courbet Caran, né en 1988 à Montigny-Les-Tilleuls, la place du Nouveau Marché aux Grains est à la fois un lieu de passage et un lieu de vie. En réhabilitant son terrain de basket il espère créer une fête fédératrice mais aussi un espace de détente et de convivialité au cœur du quartier Dansaert.

Découvrez plus de 300 projets pour Bruxelles soumis sur la plateforme et votez pour vos/votre projets préféré(s) du 9 au 20 mai. 

 

Kraan-Photo

 

Comment vous est venue votre idée de projet ?

Elle est née au fil des étés, des journées et soirées passés à jouer sur le terrain de basket de la Place du Nouveau Marché aux Grains. Elle est née à la suite des superbes rencontres que j’ai pu y faire et des nombreux échanges que j’ai eu avec la Cellule Espace Vert de la Ville de Bruxelles pour qu’elle se décide pour de bon à entretenir cet espace.

 

Avez-vous participé à l’un des ateliers créatifs (workshops) organisés dans les 10 quartiers ?

J’ai assisté à la séance d’information organisée au sein des locaux de la rédaction du magazine The Word. Plus que la présentation Power Point, ce sont les questions/réponses qui ont suivi et les échanges avec toutes les personnes présentes ce jour là qui m’ont vraiment ouvert les yeux sur ce ce que je pouvais réaliser comme objectif avec le projet que j’avais en tête.

 

Pourquoi avoir choisi le quartier Dansaert pour implanter votre idée ?

Le quartier Dansaert et plus particulièrement la Place du Nouveau Marché aux Grains, est sans doute l’endroit où j’ai passé le plus de temps depuis que je suis à Bruxelles. J’ai commencé à fréquenter ce terrain de basket durant l’été 2010. J’ai tout de suite accroché à l’environnement de cette place, à la fois très paisible et vivant. Sur le terrain, j’y ai retrouvé l’esprit des « playgrounds » qui m’a toujours animé : l’idée de se réunir pour la même passion sans forcément se connaître et en ayant tous des parcours et origines très différents, le respect de l’autre, le respect des plus jeunes pour les anciens, la spontanéité des rapports humains, le respect du jeu et se dire que finalement nous nous comprenons tous via ce sport qu’est le basket-ball. En dehors du terrain, cette place vit, sans interruption. Il y a toujours un groupe de jeunes sur un banc, des retraités du quartier observent ce qui s’y passe ou refont le monde, les touristes s’y arrêtent pour faire une pause dans leur découverte de la ville, les travailleurs y prennent leur pause sandwich, les couples s’y disent des mots doux, certains y prennent l’apéro le soir ou d’autres encore y amènent leurs enfants pour leur permettre de se défouler.

 

Même blessé ou en incapacité de jouer, il m’est arrivé à plusieurs reprises, le soir ou en journée, de venir m’asseoir sur un banc et d’observer la vie de cette place, car il s’y passe toujours quelque chose.

 

 

Comment votre projet renforcera-t-il l’attractivité et l’identité du quartier ?

Géographiquement, le terrain de basket de la Place du Nouveau Marché aux Grains est idéalement situé, en plein centre de Bruxelles. Cette place fait le lien entre les quartiers du Canal et du Rempart des Moines et ceux de La Bourse et des Halles Saint-Géry. L’idée première de l’aménagement du terrain est de créer à la fois un spot qui soit optimal à tout point de vue pour pratiquer le basket-ball mais qui soit aussi et surtout un beau terrain, un terrain où tous les basketteurs voudront venir jouer, un terrain qui se fondra parfaitement dans l’environnement de la place, un terrain qui donnera envie aux non initiés de s’asseoir et de regarder un match ou l’autre. L’idée aussi d’aménager ce qui entoure le terrain par l’installation de tables et de chaises permettant de jouer aux échec, aux cartes ou autres jeux de société, mais aussi d’installer des jeux pour enfants. Cela visera à encourager les habitants du quartier à vivre en extérieur et à s’approprier cet espace quand le temps le permet.

 

À qui votre projet est-il destiné ?

Il s’adresse avant tout à toutes les personnes qui fréquentent déjà cette place et son terrain de basket. Il s’adresse à tous les habitants de ce quartier des plus jeunes aux plus vieux, à tous les basketteurs de Bruxelles susceptibles de venir y jouer. Il s’adresse à toutes les personnes de passage qui rechercheraient un endroit paisible pour se poser. Il s’adresse à toutes les personnes qui veulent prendre leur temps et vivre tout simplement.

 

Qu’apportera votre projet à Bruxelles ?

Si ce projet se réalise, la Place du Nouveau Marché aux Grains deviendrait un exemple pour les autres Communes de la Région. L’événement qui marquerait l’inauguration de cette nouvelle place, serait une première dans le genre pour ce quartier. Bruxelles est toujours décrite comme une ville cosmopolite. Rare sont les événements ou manifestations qui mettent en valeur cette multiculturalité. Ici, le Basketball sera le vecteur qui réunira toute cette population. En greffant à l’événement diverses animations, il s’agira de réunir le tout Bruxelles l’espace d’une journée.

« Wild Dansaert » est un projet qui peut s’envisager sur le long terme. Il peut/doit être amené à être reproduit et amélioré au fil des années.

 

Si vous deviez proposer un autre projet, quel serait-il ?

Un concert « sauvage » dans une orientation hip hop où le nom du ou des artistes programmés seraient communiqués le jour même, voir même une heure avant son commencement. L’artiste devrait représenter et incarner des valeurs fortes et seraient aussi une bête de scène. Le concept du concert sauvage tend à surprendre les passants et à créer un moment éphémère dans un environnement inédit. Pas besoin de scène, le concert se fait à même le sol et les artistes sont amenés à s’approprier tout l’espace de la zone définie. Les conditions sont bien évidemment professionnelles et les artistes le sont aussi.

Les spots envisageables : Place Fontainas, Place du Nouveaux Marché aux Grains, le Parvis qui se trouve devant l’église de la Place Ste-Catherine, le Piétonnier, l’espace qui se trouve devant le Recyclart, le Skate Park des Ursulines, le square de la rue des Brigitines…

Artistes envisageables : Féfé (ex Saïan Supa Crew), Akua Naru, Veence Hanao, Fuk N Kuk (Sénégal)…

 

Découvrez le projet de Caran ici.

 

Share this Post!

About the Author : n.lewis


0 Comment

Related post

  TOP