Menu

Un point d’échanges et de rencontres aux Marolles

Habitant Bruxelles depuis seulement six mois, Boukouvala Vasiliki (née à Lyon en 1985) est tombée amoureuse du quartier des Marolles. Elle nous parle de son idée d’un point de rencontres et d’échanges utiles.Découvrez les plus de 300 projets pour Bruxelles soumis a la plateforme et votez pour votre préférés du 9 au 20 mai. 

 

Image_3

 

Comment vous est venue votre idée de projet ?
J’ai parfois besoin de services différents mais je n’arrivais pas à trouver une solution personnalisée qui corresponde à mon budget et à la qualité souhaitée. Avoir l’opportunité d’offrir un service à quelqu’un en recevant ces cours en contrepartie serait idéal !

 

Pourquoi avoir choisi le quartier des Marolles pour implanter votre idée ?

La première fois que j’ai visité les Marolles, j’ai compris que ça serait l’un de mes quartiers favoris, sinon le favori. C’est là où l’on peut encore entendre des vieux Marolliens parler le brusseleir ; c’est l’endroit du marché aux puces et là où l’on peut trouver tout ce qu’on recherche ; en plus, on y trouve tant d’œuvres de street art et de graffitis, c’est comme si on visitait un musée à ciel ouvert! Il y a aussi de nombreux restaurants et cafés pour tous les goûts et, n’oublions pas, bien sûr, qu’on peut trouver les meilleurs antiquaires rue Blaes ainsi que rue Haute.

 

Comment votre projet renforcera-t-il l’attractivité et l’identité du quartier ?

Quant au renforcement de son identité, je suis presque sûre que quand un Bruxellois a besoin de quelque chose, les Marolles est l’un de premiers quartiers auquel il pense pour chercher l’objet désiré. Donc, le but c’est de pouvoir trouver TOUT ce qu’on recherche, aussi bien en matière de services que de biens. Autrement dit, un marché de services au cœur d’un marché de biens. Les Bruxellois vont se rencontrer pour trouver, échanger et négocier des services de types variés, soulignant ainsi qu’aux Marolles, on peut trouver presque tout ce que l’on cherche, selon ses besoins, budget et préférence.

 

À qui votre projet est-il destiné ?

Littéralement, à tout le monde ! Tu es étudiant et tu veux apprendre à jouer la guitare ? Tu pourrais proposer un service contre des cours de guitare. Tu veux apprendre à danser ? Tu es retraité ? Femme de ménage ? Indépendant ? Tout le monde peut participer …

 

Qu’apportera votre projet à Bruxelles ?

L’idée offre l’accès alternatif et innovant à un service souhaité sur une base de coopération en démontrant en même temps les valeurs de l’économie d’échange. Je crois qu’on doit être plus solidaires que jamais, n’est-ce pas ?

 

Si vous deviez proposer un autre projet, quel serait-il?

Un vlog sur les nombreux restaurants de la place Sainte-Catherine : on publierait chaque semaine une vidéo de promotion présentant les restos de la place en démontrant les éventuels avantages que propose chaque restaurant pour sa clientèle. Comme par exemple les suggestions du jour, les menus avantageux ou encore des événements et soirées à thèmes organisés par le restaurant.

 

Découvrez le projet de Boukouvala ici.

Share this Post!

About the Author : n.lewis


0 Comment

Related post

  TOP