Menu

Une oasis verte aux Marolles

Candice et Anthony sont un couple créatif habitant en Wallonie avec une passion pour l’agriculture urbaine et biologique. Avec leur projet ils ont l’idée de transformer le quartier des Marolles en ferme urbaine et espace vert. Découvrez les plus de 300 projets pour Bruxelles soumis sur la plateforme et votez pour vos/votre projets préféré(s) du 9 au 20 mai. 

 

Portrait

 

Comment vous est venue votre idée de projet ?

Nos différents voyages dans des villes comme Londres, Zurich et Paris, où nous avons pu découvrir des espaces verts aménagés de manière différente, qui sont conviviaux et utiles et qui contribuent à la vie locale. Ils reconnectent l’espace urbain à la nature.

 

Pourquoi avoir choisi le quartier des Marolles pour implanter votre idée ?

Le quartier des Marolles est un lieu où j’ai passé pas mal de temps ayant étudié près de la Rue du Midi, et aussi (beaucoup) de soirées au Recyclart, au Fuse ainsi que de la “chine” Place du Jeu de Balle. Son Skate park, ses graffitis aussi lui donnent une allure de la côte Pacifique et des villes comme Los Angeles lorsque le soleil brille. Notre duo s’est totalement accordé sur ce lieu, qui pourrait devenir une véritable oasis.

 

Comment votre projet renforcera-t-il l’attractivité et l’identité du quartier ?

Ce projet renforcera l’attractivité du quartier par l’implantation d’un espace ouvert au public qui peut être visuellement repéré de loin dans un lieu original et connu par les citadins et d’autres promeneurs.

Bruxelles-Chapelle se prête facilement à cet espace végétal, il est question de concevoir cet espace urbain comme un lieu où la nature possède de nouveau ses atouts ; un lieu où la nature joue un rôle important afin de subvenir à nos besoins si l’on en prend soin.

Ce sera notre ferme urbaine avec des codes actuels reliant la nature et la modernité dans notre ville. Ce projet pourrait également s’étendre sur d’autres axes de la capitale, pouvant également relier la ville d’un point à l’autre.

 

À qui votre projet est-il destiné ?

Nous invitons les gens à partager un quotidien qui est fondé sur une notion de partage, d’usage et non plus celle de la possession. Un lieu d’échange et de dialogue dans lequel les gens sont acteurs et responsables de leur consommation. Dans des lieux atypiques au sein d’une communauté intergénérationnelle, pour lier la convivialité et le développement durable. « Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme » La maxime d’Antoine Lavoisier.

 

Qu’apportera votre projet à Bruxelles ?

Une plaque tournante qui fournirait des services dans le but d’améliorer l’environnement local, qui créera une cohésion humaine et qui subviendra aux besoins des citadins. Grâce à des produits comme du miel, des légumes, des fruits, des œufs “Made in Brussels” par notre ferme urbaine. Cela contribuera à notre économie et fera de ces lieux un endroit vivant avec des échanges de services et des volontaires.

Découvrez le projet de Candice et Anthony ici.

Share this Post!

About the Author : n.lewis


2 Comments
  1. Pablo 13 mai 2016 at 12 h 52 min

    Amazing project and great environmental action!.

  2. Francoise 16 mai 2016 at 14 h 26 min

    Fantastic. We vote for Candice

Comments are closed.

Related post

  TOP