Menu

La mode à Dansaert, différemment

Originaire du Brésil, Isabel Duarte n’est ni en manque d’idées ni de projets culturels et sociaux. Avec Brussels Femmes Fashion elle propose un style de mode différent à Dansaert. Découvrez plus de 300 projets pour Bruxelles soumis sur la plateforme et votez pour vos/votre projets préféré(s) du 9 au 20 mai. 

 

12552630_1113906565288438_6024078855689148410_n

 

 

Comment vous est venue votre idée de projet ?

Cela vient de notre pratique de créer des projets qui mettent en place des ateliers de recyclage. Et plus particulièrement, d’une expérience faite avec un groupe de femmes brésiliennes, entre autres, qui se sont réunies pour faire de la couture et de l’artisanat. Elles ont été orientées par deux stylistes brésiliens dont l’un avait beaucoup d’expérience dans la pratique de la customisation et de l’utilisation de matériaux de récupération. Les ateliers fonctionnent aussi comme un outil d’intégration et de vivre ensemble entre les femmes de la communauté brésilienne et les femmes issues de différents horizons.

 

Pourquoi avoir choisi le quartier Dansaert pour implanter votre idée ?

Le quartier Dansaert est un microcosme de la mode à Bruxelles. Néanmoins cela reste un quartier à visages multiculturels, aussi bien à travers la variété de ses commerces et de ses espaces consacrés à la mode, qu’à travers la culture et l’amusement.

 

 

Comment votre projet renforcera-t-il l’attractivité et l’identité du quartier ?

Par le biais de la mode avec la production d’une collection qui se propose de sensibiliser le public à la consommation responsable et respectueuse de l’environnement, ainsi qu’à la promotion du savoir faire manuel, du vivre ensemble et de la multiculturalité.

 

À qui votre projet est-il destiné ?

En premier lieu à des femmes qui s’organisent professionnellement et économiquement à travers la production coopérative. Puis à toutes sortes de publics qui peuvent devenir des consommateurs potentiels de cette mode multiculturelle et durable.

 

Qu’apportera votre projet à Bruxelles ?

Une alternative de mode durable et ethnique, accessible à toutes et à tous, avec en plus l’opportunité offerte aux femmes de milieux défavorisés de pouvoir montrer leurs talents et leurs capacités dans un domaine qui est encore réservé à une classe aisée.

 

Si vous deviez proposer un autre projet, quel serait-il ?

La Casa N’Ativa, un projet qui consisterait à la création d’un espace accueillant, dynamique et vivant, qui abriterait plusieurs activités artistiques et pédagogiques, résultat d’un échange de savoir-faire entre la communauté brésilienne et les autres communautés.  C’est-à-dire des personnes issues de tous les horizons qui pourront se rencontrer, échanger et participer à diverses activités.

 

Découvrez le projet d’Isabel ici.

Share this Post!

About the Author : n.lewis


0 Comment

Related post

  TOP