Menu

Mettre l’accent sur les vraies Marolles

« Alors on zwanze », créé par Emilie et Thomas, cherche à donner une voix à chaque habitant des Marolles à travers une exposition de photos. Découvrez plus de 300 projets pour Bruxelles soumis sur la plateforme et votez pour vos/votre projets préféré(s) du 9 au 20 mai. 

 

zwanze

 

Comment vous est venue votre idée de projet ?

D’une envie de créer un concept novateur d’événements populaires et interdisciplinaires, qui met l’humain et le visiteur au centre de la démarche et qui valorise Bruxelles en connectant des acteurs culturels, commerciaux et associatifs pour booster leur activité.

 

 

Pourquoi avoir choisi le quartier des Marolles pour implanter votre idée ?

En tant que bons Bruxellois, nous avons l´habitude de chiner sur le marché aux puces, de boire des bières bio chez Pin Pon, des soupes à l´oignon à la clé d´or, de travailler à la terrasse du Marseillais, d´assister aux expos et concerts du Chaff, etc. Ce quartier est l´un de nos endroits préférés pour prendre du bon temps. On s’y sent libre. L´ambiance qui y règne ressemble fort à celle d´un village. Il suffit de passer un été en terrasse pour faire plein de nouvelles rencontres bien typiques, ce qu’on adore.

 

 

Comment votre projet renforcera-t-il l’attractivité et l’identité du quartier ?

Les Marolles ont toujours été la terre d’accueil des plus défavorisés. Ce quartier s’est toujours défini par sa mixité sociale et culturelle, son folklore, ses commerces de proximité et ses traditions. Il continue à l’être mais le quartier a aussi tendance à se gentrifier depuis quelques années. À travers notre initiative, nous souhaitons mettre en lumière l’identité-même du quartier ainsi que son histoire. Réaffirmer que la diversité est une richesse et enrichir le visiteur de cette diversité à travers une expérience divertissante et attractive. Le projet est également une vitrine privilégiée pour les initiatives locales qui souffrent du contexte actuel. Mettre en avant l’économie locale en connectant ses acteurs avec le visiteur est essentiel pour nous.

 

 

 

À qui votre projet est-il destiné ?

À l’inverse des expositions artistiques élitistes, « Alors on zwanze » est un événement populaire et inclusif. Nous ne le concevons pas autrement que gratuit. Nous désirons toucher un maximum de personnes, les habitants des Marolles, les Bruxellois, les touristes, les férus d’art, ceux qui n’ont pas l’habitude de pousser les portes des musées, les familles, les personnes seules, etc. L’exposition est d’ailleurs pensée pour être visitée à la fois dans une démarche très individualiste et intimiste et à la fois dans une démarche collective. Mais notre objectif principal est vraiment de rassembler les gens, de les connecter dans la réalité, à l’heure des connexions numériques.

 

 

Qu’apportera votre projet à Bruxelles ?

Comme expliqué, notre but est de créer des expériences humaines et artistiques fortes qui valorisent un quartier de Bruxelles en intégrant ses acteurs.

Nous voulons ainsi participer à la transmission du patrimoine culturel et à l’entretien de la mémoire collective. Connecter le visiteur à ceux qui définissent le quartier et également promouvoir l’économie locale dans une approche de développement durable. Après la première édition des Marolles, ce serait génial de se reposer les mêmes questions pour un autre quartier de Bruxelles, voire de produire chaque année ce type d’événements dans différents quartiers de Bruxelles !

 

 

Si vous deviez proposer un autre projet, quel serait-il ?

Nous sommes des amoureux de l’humain mais aussi de la diversité culturelle et sociale. Il y a quelques années, nous avons créé un prototype de blog/réseau social qui croise des portraits photo/rédactionnels de Bruxellois et leurs affinités culturelles. Je n’en dis pas plus mais ceci pourrait être le prolongement parfait d’événements comme ceux que nous souhaitons créer.

 

 

Découvrez le projet de Thomas et Emilie ici.

Share this Post!

About the Author : n.lewis


0 Comment

Related post

  TOP