Menu

Les Marolles, ça cartonne

Juliette Berguet s’est déjà engagée dans plusieurs projets aux Marolles. Avec « Les Marolles, ça cartonne », elle réaffirme encore son amour pour le quartier. Découvrez plus de 300 projets pour Bruxelles soumis sur la plateforme et votez pour vos/votre projets préféré(s) du 9 au 20 mai. 

 

Make Brussels-Marolles ca cartonne-Juliette Berguet

 

Comment vous est venue votre idée de projet ?

L’idée du projet part du constat d’un manque de liens et de communication entre les habitants et les commerçants du quartier des Marolles. Ce sentiment s’est effectivement confirmé lors de l’atelier créatif de Make.Brussels.

 

Avez-vous participé à l’un des ateliers créatifs (workshops) organisés dans les 10 quartiers ?

Nous avons participé à la séance du quartier des Marolles chez Pinpon. Cette séance fût très instructive et révélatrice de la situation des Marolles (mécontentement des commerçants et manque de présence des habitants à la réunion). Ce qui nous a confortés dans l’idée qu’il y a des choses à faire pour améliorer cette situation.

 

Pourquoi avoir choisi le quartier des Marolles pour implanter votre idée ?

L’attachement de mon associée et moi-même au quartier des Marolles est très personnel et intime. Il y a presque 3 ans que nous avons ouvert notre atelier-boutique de mode « Orybany » aux Ateliers des Tanneurs. Le concept d’Orybany a évolué pour devenir un collectif qui organise aussi de nouvelles activités centrées sur l’économie circulaire, l’artisanat et la création locale basée sur l’upcycling, au sein des Ateliers des Tanneurs. Orybany est un espace de créativité où l’on trouve un atelier de fabrication, une boutique, des ateliers créatifs ouverts au public. C’est aussi une vitrine pour des créateurs locaux qui œuvrent pour une mode éthique et durable, avec une touche ethnique. Orybany organise également le premier marché de créateurs spécialisé dans l’upcycling de Bruxelles, le « Re:Creation Hall ». Ce marché a lieu tous les 2ème dimanche du mois aux Ateliers des Tanneurs.

 

Comment votre projet renforcera-t-il l’attractivité et l’identité du quartier ?

En impliquant davantage les habitants et les commerçants, en les incitant à se réapproprier leur quartier, en les faisant participer à un projet commun et en les rendant acteurs du changement pour mieux vivre ensemble.

 

À qui votre projet est-il destiné ?

« Les Marolles, ça cartonne » s’adresse aux habitants et aux commerçants du quartier ainsi qu’aux habitants des quartiers avoisinants et touristes.

 

Qu’apportera votre projet à Bruxelles ?
Faire découvrir les Marolles d’une façon ludique aux touristes ainsi qu’aux habitants (visites guidées et jeux de pistes). Mettre en place un nouveau moyen de transport et de déplacement des personnes et des biens, améliorer la signalétique depuis l’extérieur du quartier.

 

Si vous deviez proposer un autre projet, quel serait-il ?

Notre projet couvre déjà plusieurs thématiques qui répondent aux attentes des habitants et des commerçants des Marolles.

 

Découvrez le projet de Juliette ici.

Share this Post!

About the Author : n.lewis


0 Comment

Related post

  TOP