Menu

Un événement culinaire en plein air à Sainte-Catherine

Outre son poste de rédactrice en chef du magazine Alphabeta, Axelle Minne (née en 1988 à Bruxelles) est aussi une véritable foodie.  Sainte-Catherine est désormais le quartier qu’elle fréquente le plus, d’où son envie d’y implanter son projet. Elle nous explique comment son idée a pris forme, et ce qu’il peut faire pour le centre-ville de Bruxelles. Découvrez les plus de 300 projets pour Bruxelles soumis a la plateforme et votez pour votre préférés du 9 au 20 mai. 

 

Axelle_12 - copie

 

Comment vous est venue votre idée de projet ?

L’idée « 1 bière = 2 tartines » est née lors d’une soirée arrosée en compagnie des gais lurons de la brasserie En Stoemelings ! Cependant, j’attendais le bon moment et le bon briefing pour adapter cette expression rigolote à un concept qui en vaudrait la peine. C’est là que les principes de pairing et d’événement participatif se sont greffés tout naturellement!

 

Pourquoi avoir choisi Sainte-Catherine pour implanter votre idée ?

Je ne suis pas une inconditionnelle du centre-ville, mais le quartier Sainte-Catherine m’a toujours séduite par son atmosphère et la diversité de ses commerces, qui peuvent être autant touristiques que pointus. Tout y est tellement belge, et tellement peu belge à la fois. J’aime particulièrement l’ambiance qui y règne lors des beaux jours. Il me semble que c’est un quartier où il est facile de se balader et d’oublier de regarder l’heure !

 

Comment votre projet renforcera-t-il l’attractivité et l’identité du quartier ?

Sainte-Catherine bénéficie déjà d’une belle attractivité autour d’initiatives très traditionnelles, malgré la présence de nombreux commerces plus modernes. Je pense que « 1 bière = 2 tartines » peut montrer que la coexistence d’un patrimoine déjà bien ancré et de projets plus « tendances » dans un même espace est possible, mais surtout que ceux-ci peuvent collaborer ! Et du coup, y amener un public différent ou le même public, mais dans des perspectives et des attentes différentes. Par ailleurs, je pense que le public sera réceptif à une initiative jeune qui vise à mettre les différents acteurs du quartier en collaboration, sur du court et sur du long terme. L’événement propose en effet d’être décliné à travers un ajout des pairings gagnants à la carte des établissements participants. Certaines règles pour la confection des pairings insisteront sur le choix d’ingrédients provenant des commerces locaux, sur l’échange de services, etc. J’imagine bien un public curieux profiter de l’événement principal et découvrir une adresse de manière totalement nouvelle. Pour ensuite revenir au sein de cette même adresse dans un tout autre contexte.  Il me semble que « 1 bière = 2 tartines » peut contribuer à remettre en avant l’expertise et la qualité des commerces présents dans le quartier Sainte-Catherine.

 

À qui votre projet est-il destiné ?

À un public jeune et moins jeune, bruxellois par essence ou par amitié, amateur de bonne bouffe et de belles bières, curieux et désireux de se laisser surprendre, très certainement épicurien et adepte des initiatives modernes et positives !

 

Qu’apportera votre projet à Bruxelles ?

J’espère que le projet amènera une vague positive sur Bruxelles. Ces derniers mois, tout le monde s’est efforcé de peindre un portrait négatif de Bruxelles suite aux différents événements que nous connaissons tous. Que ce soit le piétonnier, les attentats, les rassemblements de soutien et/ou de contestation, aucun de ces événements ne contribuent à une image fraîche et cosmopolite, qui s’est d’autant plus alourdie par l’attitude citoyenne en général. Cependant, même si je comprends bien les remarques des principaux concernés et que je suis d’avis que les différentes autorités compétentes doivent mettre un changement en route, je ne pense pas qu’une attitude négative et toujours en contestation permettra à la Ville de reprendre du poil de la bête. J’espère que cette initiative ouvrira la voie vers des collaborations de sens entre les différents acteurs du centre-ville. Si ce projet peut apporter l’envie de transformer une énergie négative en des initiatives positives et fédératrices, l’envie de créer et de devenir acteur de sa ville, alors je considère que c’est gagné !

 

Si vous deviez proposer un autre projet, quel serait-il ?

On prend un café pour en discuter ? 😉

 

Découvrez le projet d’Axelle ici.

Share this Post!

About the Author : n.lewis


0 Comment

Related post

  TOP