Menu

Don Quichote aux Marolles

Olivier Panier se présente comme vrai « Brusseleir », né d’une mère flamande et d’un père wallon. Avec son film « Le Don des Marolles » il souhaite rendre hommage à la ville et son esprit. Découvrez les plus de 300 projets pour Bruxelles soumis sur la plateforme et votez pour vos/votre projets préféré(s) jusque ce soir 23h59. 

 

Alex & Ol

 

Comment vous est venue votre idée de projet ?

Le Don des Marolles est un film inspiré de l’histoire de Don Quichote, écrit avec les meilleures expressions bruxelloises. J’avais envie de mettre en avant un quartier dans lequel j’ai passé beaucoup de temps et de permettre à ses habitants de participer à la réalisation de ce beau projet.

 

Pourquoi avoir choisi le quartier des Marolles pour implanter votre idée ?

Je connais le quartier depuis très longtemps.  Il a évolué assez rapidement ces dernières années mais l’esprit marollien est toujours présent et je suis heureux de savoir que les nouveaux commerçants continuent à l’entretenir.  D’où l’idée de rendre hommage au brusseleir avec le Don des Marolles.

 

Comment votre projet renforcera-t-il l’attractivité et l’identité du quartier ?

Si le film se réalise, il donnera l’envie aux spectateurs de se rendre sur les lieux de tournages et de parler le brusseleir. En bref de revivre le film, de faire les kraks comme Sandro et Don et de faire des Marolles un lieu de culte pour les amoureux du cinéma. Mais le projet est avant tout une collaboration entre de nombreuses personnes, une autre manière d’envisager de faire du cinéma.  C’est un film sur le quartier mais construit par les habitants de ce quartier.

 

À qui votre projet est-il destiné ?

Aux Marolliens, à tous ses habitants, à l’ancienne génération évidemment mais aussi à la nouvelle, aux jeunes qui ont un rôle dans le film.  Il s’agit de mettre en avant tout le quartier (ses rues, ses commerçants, ses habitants).  C’est l’avantage de la projection d’un film, tout le monde peut prendre connaissance du quartier, de son accent, de ses expressions, de son état d’esprit, de sa bonté, du pure zwanze avec quelques stoeffers et surtout le schoen hart.

 

Qu’apportera votre projet à Bruxelles ?

Une carte de visite pour attirer les gens vers Bruxelles, et plus spécifiquement vers les Marolles. Le Don des Marolles aura sa part d’expressions brusseleir (« tu dis ça encore une fois et je vais te donner une motte que tes bas vont tomber ») ou des références à Don Quichotte (« tu ne dis pas grand-chose mais quand tu t’y mets, t’es un vrai moulin à parole ! ») et donnera envie de revivre les scènes du film (en rue, sur la place, dans les bars).

 

Si vous deviez proposer un autre projet, quel serait-il ?

Un portrait documentaire sur William, le passionné des Marolles.  Nous sommes actuellement en train d’essayer d’entrer en contact avec lui pour une participation au projet. Il est de toute évidence le DON des Marolles !

 

 

Découvrez le projet d’Olivier ici.

 

Share this Post!

About the Author : n.lewis


0 Comment

Related post

  TOP