Menu

Un espace à la disposition d’artistes réfugiés

Sophie Querton (née à Bruxelles en 1980) est conseillère communale de Schaerbeek. Avec « Refugees got talent » elle veut transformer le quartier Dansaert en atelier pour artistes réfugiés et locaux. Découvrez les plus de 300 projets pour Bruxelles publiés sur la plateforme et votez pour vos/votre projets préféré(s) du 9 au 20 mai. 

 

11892001_10153189432721443_8144601217962328359_n

 

Comment vous est venu votre idée de projet ?

En janvier 2016, quelque part entre la Belgique, l’Iraq et le Pérou, l’envie est née de tisser des liens entre les personnes d’ici et de là-bas. L’art permet de dépasser la barrière de la langue et de s’exprimer, de se faire comprendre, de reconstruire une identité au-delà de celle de réfugié.

 

Pourquoi avoir choisi le quartier Dansaert pour implanter votre idée ?

Le quartier Dansaert est culturellement et socialement mixte. C’est le quartier avant-gardiste, le quartier dans lequel les choses se passent, le quartier de la mode et des créateurs. À l’instar de sa grande sœur New-York, Dansaert dort peu… Il s’y passe toujours quelque chose ! Ce bouillonnement, ce dynamisme, l’énergie que l’on peut ressentir en flânant dans le quartier Dansaert est inspirant. Nous inscrivons « Refugees got talent » dans ce quartier afin que nos artistes soient portés par l’ambiance qui y règne et qu’ils soient inspirés par la créativité qui caractérise les artisans de Dansaert.

 

Comment votre projet renforcera-t-il l’attractivité et l’identité du quartier ?

Notre projet multiculturel, riche de ses individus et de leurs talents, renforce l’identité du quartier Dansaert. Refugees got talent attire de nombreux artistes réfugiés qui souhaitent s’exprimer, il attire également de nombreux citoyens belges et européens qui veulent s’investir de manière utile et active auprès des réfugiés. L’un des objectifs de Refugees got talent est de faire de Dansaert le quartier de Bruxelles où l’on trouve les meilleurs peintres, les meilleurs calligraphes, sculpteurs, dessinateurs, … C’est donc bien à Dansaert que le chaland viendra, parfois de tout près, souvent de loin, chercher tous ces talents !

 

À qui votre projet est-il destiné ?

Notre projet est non seulement destiné aux artistes demandeurs d’asile, aux réfugiés et aux artistes locaux, mais à toute personne curieuse et ayant l’envie de faire des rencontres exceptionnelles.

 

Qu’apportera votre projet à Bruxelles ?

« Une fois aut’choss ». Est-ce qu’on n’en a pas un peu marre des plaintes sur les tunnels, le piétonnier, les embouteillages, la pollution ? Notre projet amène quelque chose de positif. Enfin une organisation qui met à la disposition des artistes réfugiés les moyens de s’exprimer et de s’ouvrir au nouveau monde dans lequel ils vivent. Ce projet est un remède anti-préjugés. Avec Refugees got talent, vous ne verrez plus jamais les réfugiés comme avant !

 

Si vous deviez proposer un autre projet, quel serait-il?

Ce serait YouStory : un container déposé sur la Grand-Place de Bruxelles, où les gens viennent raconter une expérience de vie, une histoire, une rencontre, un secret… La conversation ou le monologue est enregistré et ensuite publié sur le web et diffusé en radio.

 

Découvrez le projet de Sophie ici.

Share this Post!

About the Author : n.lewis


0 Comment

Related post

  TOP