Menu

Des circuits alternatifs aux Marolles

John D. (1985) a beaucoup voyagé à travers le monde, ce qui lui a permis de conclure qu’il y a encore beaucoup à faire en matière de tourisme en Belgique, et à Bruxelles plus particulièrement. Ayant une formation dans le tourisme, il nous parle de son idée de circuits alternatifs créés en collaboration avec les jeunes défavorisés, les demandeurs d’emploi ainsi que les sans-abris. Découvrez les plus de 300 projets pour Bruxelles soumis a la plateforme et votez pour votre préférés du 9 au 20 mai. 

 

alternative-bxl

 

Comment vous est venue votre idée de projet ?
Le projet sera principalement de  créer des circuits alternatifs dans la capitale en collaboration avec des jeunes défavorisés et sans emploi, souhaitant montrer un autre regard sur leurs quartiers, ainsi que par les sans-abris ayant une autre vue, plus authentique, de la capitale.

 

Pourquoi avoir choisi le quartier des Marolles pour implanter votre idée ?
Mon projet ne vise pas un quartier précis, il peut se décliner dans la plupart des coins de la capitale.

 

Comment votre projet renforcera-t-il l’attractivité et l’identité du quartier ?
Il permettra aux visiteurs d’avoir un autre regard sur un quartier, d’apercevoir des détails qui sont à la base difficilement visibles. Comme par exemple, passer dans une ruelle pour y découvrir de l’urbex, des squats, du street art, un petit commerce atypique,… Il pourra donner une identité à des quartiers encore méconnus. Mais aussi donner une identité aux jeunes et aux habitants de ces quartiers ; cela permettrait de les valoriser. Ce qui est finalement le but de Make.Brussels : revaloriser les quartiers et ses habitants.

 

À qui votre projet est-il destiné ?
Aux touristes locaux afin de découvrir ou redécouvrir la capitale. Aux touristes afin de découvrir la capitale autrement.

 

Qu’apportera votre projet à Bruxelles?
La possibilité de créer un nouveau créneau touristique. À l’image de la Belgique, Bruxelles reste trop méconnue et a encore énormément de recoins à faire découvrir. Le tourisme n’y est pas encore assez développé. Grâce à cette initiative, elle pourra de un, offrir un nouveau concept de découverte touristiques, de deux, développer le social et ouvrir l’esprit. Ce projet donnera également de l’espoir aux futurs guides. Cela bénéficie donc aux différentes parties, et c’est là que l’interaction est excellente !

 

Si vous deviez proposer un autre projet, quel serait-il?
Mon idée serait de créer une agence touristique alternative comprenant ce projet-ci mais aussi d’autres circuits touristiques atypiques pour dynamiser Bruxelles et ses environs, comme les tours de micro-brasseries et abbayes, tour Dikkenek, tour Tintin, tour sur lieux de guerres, … Mon but : offrir aux touristes belges et étrangers la possibilité de passer une journée touristique atypique mais aussi enrichissante dans notre région qui est, pour moi, trop mal vendue !

 

Découvrez le projet de John ici.

Share this Post!

About the Author : n.lewis


0 Comment

Related post

  TOP